Forum des Formations du supérieur !

Un forum des formations du supérieur pour aider les élèves à choisir et pour aider les parents à comprendre !

Le Jeudi 16 février se tenait de 9h à 19h30 à l’espace Martin Luther King d’Anemasse le forum des formations supérieures.
Ce forum rassemble des formations dans divers secteurs : art ; audiovisuel ; commerce ; management ; sécurité ; écoles d’ingénieurs ; environnement ; langues ; tourisme ; industrie ; social ; etc. Sa particularité ? Les élèves pourront y découvrir des formations françaises mais aussi Suisses. « La fac française ne vient pas chez nous, du coup on va en Suisse », nous a-t-on expliqué.
La proximité de la frontière favorise ces échanges. La population réfléchit d’avantage en termes de bassin de vie et en termes de bassin d’emploi.

« Le salon de l’étudiant est à Grenoble, c’est deux heures de route. Du coup, avec cette initiative on rapproche le salon de nos élèves et de leurs parents. Et puis on s’adapte aussi au bassin de vie locale, les enfants vont plutôt en Suisse ou à Lyon, pas trop à Grenoble. Il y a plus de train, donc c’est plus simple pour les élèves de faire l’aller-retour que Grenoble, ou c’est très compliqué. », explique Marie Roch, la présidente FCPE du département.

Elle explique aussi que cet événement se fait avec les collectivités territoriales en support, ça permet d’institutionnaliser les choses. Les parents se posent beaucoup de questions, les jeunes aussi mais l‘école ne leur répond pas toujours, surtout sur les aspects pratiques : transports, bourses, papiers, etc. Ce forum finalement, il comble aussi un manque de notre école, l’accompagnement à l’orientation et à l’après baccalauréat.

Cette année la FCPE s’est particulièrement investie pour un temps particuliers : un temps réservé aux parents. Trois conférences pour les parents ont eu lieu : une première autour d’APB, le logiciel d’orientation, une seconde autour de l’apprentissage et une troisième pour présenter les cursus franco-suisses.

L’orientation est toujours un moment stressant pour les élèves, mais aussi pour les parents, parfois démunis pour guider et accompagner leurs enfants dans leur choix. Il conviendrait de mieux les aider à accompagner leurs enfants, surtout dans ce genre de choix qui préparent la vie d’adulte de leur enfant devenu grand.