Garantir un accueil effectif des élèves en situation de handicap dans les établissements scolaires et mettre en place une pédagogie adaptée et inclusive.

Depuis la loi de 2005 sur l’accessibilité, de nombreux efforts ont été fait. Malheureusement, malgré ces efforts, des enfants restent encore à la porte de l’école. Bâtiment scolaire trop peu mis aux normes d’accessibilité et de personnels spécialisés et formés à la diversité des handicaps sont autant de freins physiques à l’accueil de ces enfants.

Mais au-delà des bâtiments et personnels spécialisés, c’est le manque de sensibilisation et de formation en général des professionnels de l’éducation qui freine la scolarisation et la réussite des enfants en situation de handicap. S’il faut reconnaître une prise de conscience de l’éducation nationale, les parents constatent aussi sur le terrain des enseignants démunis, peu accompagnés et peu entourés.

Ce manque de formation peut parfois créer des situations extrêmement difficiles, tant pour les enfants, leurs familles que les équipes pédagogiques. Un élève dyslexique ou un élève souffrant de troubles de l’attention n’entrera pas dans les apprentissages de la même façon que ses camarades, mais ça encore faut-il le savoir et être capable de l’accompagner.