Instituer des « temps sociaux » hors des enseignements disciplinaires, qui permettent aux élèves, enseignants et parents, d’échanger, de penser et de construire des projets.

L’école est un lieu d’apprentissage où l’enfant est élève mais l’école est aussi un lieu de vie. Adulte et enfant s’y croisent, y vivent ensemble, sans que jamais ils ne puissent avoir des temps pour discuter ensemble des règles communes qu’ils partagent.
Pourtant, si il existe les réunions de rentrée, parents-profs, les heures de vie de classes, si de nombreux textes concourent à prendre en compte tous les acteurs de l’école et le nécessaire besoin de temps de rencontres pour construire collectivement un climat scolaire favorable aux apprentissages et au bien-être, rien dans les emplois du temps annuels ne se modélise.

Pour la FCPE il est essentiel de penser des espaces-temps qui permettent la rencontre des acteurs, le dialogue, l’écoute, l’échange, la régulation, qui permettent de penser collectivement à des priorités pour les élèves, le climat scolaire, les locaux… la co-construction de projets pour l’établissement…