Mettre en place des modalités d’évaluation positives et explicites pour les élèves et pour les parents

Notre école a trop souvent tendance à utiliser l’évaluation sous le seul angle de la notation. La notation elle-même servant à hiérarchiser et trier les élèves.

Qu’est-ce qui fait qu’un élève avec 11,5 serait moins bon qu’un élève avec 12 ? On ne sait pas vraiment. Mais l’utilisation des chiffres permet de donner un côté impartial à un système d’évaluation qui ne l’est pas tant que ça, les élèves le savent mieux que quiconque. Tel prof est plus dur à la notation que tel autre, Le 16 de tel lycée ne vaut pas le 16 de tel autre, etc.

Il faut à nos élèves une évaluation qui soit plus tournée vers leur progression et leurs apprentissages, qui leur permette de progresser, d’être motivé, de comprendre leurs réussites comme leurs marges de progression et non de se mesurer à leurs camarades. L’évaluation doit être un encouragement à progresser et non une sanction, ou un rang au sein de la classe.

Nos enfants sont bien plus que leur moyenne et leur moyenne ne saurait les définir.