Offrir la possibilité à chaque parent qui le souhaite de scolariser son enfant dans un établissement public en tout point du territoire, en dédiant l’argent public exclusivement à l’école publique

Le plan de loi de finances de cette année 2017 réserve encore 7,5 milliards d’euros de finances publiques à destinations des écoles privées.

Cet argent public, issu des prélèvements obligatoires de l’ensemble des contribuables, va ainsi subventionner des choix individuels faits par des familles et des établissements qui ne sont pas soumis aux mêmes règles que le public (ex: carte scolaire et mixité sociale). Ceci est, pour la FCPE, inacceptable. l’École publique doit bénéficier de plus de moyens pour faire réussir chaque élève et ces 7,5 milliards d’euros doivent lui revenir.
Il en est de même pour les aides financières accordées par les collectivités aux écoles privées, elles doivent cesser.