Reconnaître le droit d’expression des élèves dans les instances des établissements et dans l’élaboration du règlement intérieur

Le droit d’expression est un droit fondamental, encore faut-il accepter pour les adultes d’écouter cette expression. Les enfants et les jeunes sont les premiers acteurs de leur scolarité et de leur vie dans l’établissement, ils ont des propositions à faire sur ces sujets.

Elles doivent être entendues et prises en compte. Accepter et reconnaître leur implication dans l’écriture des règles qui régissent la vie de l’établissement; c’est contribuer à la formation de futurs citoyens, par une formation au débat, à l’analyse critique, à l’écoute et au respect.