Repenser les temps des enfants et des jeunes pour équilibrer la journée, la semaine et l’année, en prenant en compte l’ensemble de leurs activités (temps en classe, transport, devoirs…)

Tous les parents le disent, nos enfants sont fatigués. Mais comment ne pas l’être ? Se réveiller tôt, faire jusqu’à 45 minutes de bus pour aller à l’école, arriver parfois très tôt, attendre dans le froid et parfois la nuit. Suivre près de 7 heures d’enseignement par jour (le temps de travail journalier moyen d’un adulte !). Reprendre le bus. Rentrer chez soi et faire ses devoirs.

Nos enfants n’ont pas le même rythme biologique que les adultes. Nous leur imposons des rythmes infernaux et nous étonnons qu’ils soient fatigués à la fin du premier trimestre et en mars.

L’école et l’ensemble des activités et services qui l’entourent doivent mieux prendre en compte la spécificité des enfants, faire d’avantage attention à leur santé et à leur fatigue. Il faut repenser les temps de transport, prévoir des temps de repos dans la journée des élèves, notamment la pause méridienne souvent trop courte au collège et au lycée. Veiller à mieux répartir les emplois du temps et surtout travailler à alléger leur soirée.

L’interdiction des devoirs écrits dans le 1er degré doit être respectée, la charge de travail dans le secondaire doit être mieux répartie et concertée entre les enseignants.